multi-taches

Beaucoup de gens sont très fiers de leur capacité à faire plein de choses en même temps. Si vous êtes de ceux qui ont cette capacité, ce peut être pratique. Cependant, ça vient avec un grand coût: ça surcharge votre cerveau, parce qu’il n’est pas conçu pour ça. C’est un peu comme ouvrir 23 logiciels en même temps sur votre ordinateur: il va se mettre à ralentir et chauffer.

Surchauffer un ordinateur, ce n’est pas bien grave. Mais votre cerveau n’est pas un ordinateur. Il n’est pas fait pour faire du multi-tâches. Il est conçu pour effectuer une chose à la fois. Il ne peut carrément pas en faire plusieurs.

Comment se fait-il alors que vous soyez capable de faire plusieurs choses en même temps?

Quand vous pensez écouter la télé tout en zieutant Facebook sur votre cellulaire et en parlant avec votre ado pendant que vous préparez le souper, vous ne faites pas toutes ces choses en même temps. Ce que votre cerveau fait, en réalité, c’est qu’il passe extrêmement vite d’une tâche à l’autre, constamment. Chaque fois qu’il fait le switch, ça vous coûte des ressources cognitives et de l’énergie.

Effectivement, ce changement rapide de tâches donne à votre cerveau de mauvaises habitudes. Par exemple, quand vous complétez une petite tâche comme envoyer un texto, votre cerveau reçoit sa dose de dopamine, un neurotransmetteur qui dit « Ah, je suis satisfait ! » Votre cerveau adore recevoir sa dose, alors vous l’encouragez à changer constamment de petite tâche pour recevoir de la gratification facile. Ceci crée une boucle sans fin d’auto-gratification où vous avez l’impression que vous accomplissez beaucoup… Alors que vous ne faites pas grand chose en fait. Du moins, rien qui ne demande de la pensée critique.

Quand vous êtes en mode multi-tâches, votre cerveau, puisqu’il doit changer rapidement et constamment son attention, a de plus en plus de difficulté à organiser sa pensée et à filtrer les informations qui sont pertinentes de celles qui ne le sont pas. Votre cerveau devient désorganisé et votre niveau de pensée baisse. J’ai vu passer au moins une étude qui concluait que le QI diminuait quand on était en mode multi-tâches, de la même manière que si on sautait des nuits de sommeil par exemple, ou qu’on fumait de la marijuana.

Les recherches sur ce sujet ne sont pas encore définitives. De ce qu’on sait, la science suggère que les efforts demandés pour faire du multi-tâche pourraient modeler de manière permanente l’architecture du cerveau. En particulier, ces changements pourraient diminuer la densité des connexions neuronales dans la partie du cerveau qui est responsable de l’empathie et du contrôle émotionnel.

D’autres études ont aussi montré que le mode multi-tâches était associé à une augmentation du cortisol, l’hormone du stress. Quand vous faites plein de chose en même temps, votre cerveau change constamment de vitesse, ce qui vous fatigue et vous laisse mentalement épuisé avant même que la journée ne commence véritablement avec des tâches qui demandent davantage d’attention que vérifier le fil d’actualités de votre cell…

Sachant ceci, ce que je vous recommande, c’est de mettre des barrières solides autour de tous les appareils de la vie moderne qui vous forcent en mode multi-tâche malgré vous.

Par exemple, donnez-vous un moment 1-3 fois par jour où vous prenez vos courriels, vos textos, vos alertes Facebook, etc. Choisissez un moment qui convient à votre horaire et respectez votre nouvelle balise. Avertissez vos amis que vous ne les ignorez pas, mais que vous mettez plutôt une hygiène de vie autour de vos habitudes électroniques afin de protéger votre cerveau et votre santé.

Je vous recommande aussi d’éteindre les millions de notifications d’application qui polluent votre téléphone intelligent ou votre tablette. Mettez hors fonction les avertissements sonores, sauf ceux qui vous sont essentiels.

Finalement, remarquez la profonde satisfaction que vous obtenez quand vous faites quelque chose et que vous 100 % dans le présent avec ce que vous faites, attentif aux détails et bien concentré. Une tâche complétée satisfait bien plus que 10 tâches partiellement achevées, qui ressemblent à un to-do list incomplet.

L’objectif de tout ça: vivre en harmonie avec la manière dont votre corps fonctionne. Ce que vous remarquerez: une meilleure concentration (toute la journée), plus d’énergie, moins de fatigue mentale, une meilleure capacité à prendre des décisions et des relations plus épanouies.

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

logo-V3Chiropratique-granby

SUIVEZ-NOUS:          

Aller à la barre d’outils