peur

Nous souhaitons tous voir du progrès dans notre vie.

Ce qui peut paraître surprenant, c’est que la plupart des gens savent exactement quelle sera la prochaine étape pour eux lorsque je leur demande. Mais plusieurs restent pris et font du surplace.

C’est comme dans la vieille histoire des grenouilles sur une bûche près de l’étang: « Trois grenouilles sont sur une bûche près d’un petit étang. L’une d’elle décide de sauter à l’eau. Combien en reste-t-il sur la bûche ? » La réponse, bien sûr, est trois. Il faut faire plus que décider, il faut sauter à l’eau…

Tout ça pour dire qu’après avoir appris ce que les gens souhaitent faire comme changement, quand je leur demande ce qui les empêche d’y arriver, le plus souvent on me répond sous une forme ou une autre « la peur. »

Et on dirait que l’idée, c’est que si on attend un peu, la peur va être moins intense et on pourra passer à l’action.

Mais c’est une erreur de penser comme ça. 
Parce que par le temps que la peur diminue et que vous n’avez plus peur de ce que vous vouliez entreprendre / dire / faire, quelqu’un ou quelque chose d’autre s’en sera mêlé et aura changé la situation. Résultat: encore plus de peur, ou une situation complètement nouvelle qui demande une stratégie complètement différente.

Parlons donc un peu de la peur.

La peur est une émotion positive qui vous permet de mieux faire les choses.

Il y a différents degrés de peur: appréhension, anxiété, terreur… Dans tous les cas, la peur a un but et son message est simple: vous anticipez que quelque chose va survenir bientôt et vous devez vous préparer en conséquence.

Le message n’est pas de rester paralysé et d’attendre que les choses se placent. Rarement est-ce le résultat normal du cours des choses. Souvent, vous l’avez vécu comme moi, plus on attend, pire c’est!

Quelle est la bonne stratégie? Ça fonctionne en deux parties.

D’abord, il faut se rappeler que la peur possède des ancrages physiques. Vos muscles se crispent, votre colonne est tendue, vos organes stressés. Ce sont les signes qui ne mentent pas qui indiquent que vous avez perdu votre Équilibre NeuroDynamique normal et êtes en Suractivation NeuroStructurelle. Il faut l’adresser et c’est ce que nous faisons de mieux chez V3 Chiropratique. Les meilleures intentions du monde avec un corps qui a perdu son Équilibre NeuroDynamique ne fonctionneront jamais. Le corps doit être cohérent avec l’esprit. Sous tension, non seulement votre corps aura de la difficulté à suivre vos décisions, il vous empêchera aussi de prendre les bonnes. Vous serez en réaction et non en création.

Ensuite, une fois que votre corps est sain et flexible, vous êtes en mesure d’appliquer la deuxième partie de la stratégie: préparer votre esprit tel que la peur vous le demande. Demandez-vous ce que vous devez faire pour être prêt à faire face à la situation. Demandez-vous quelles actions doivent être prises pour résoudre la situation de la meilleure manière possible. Quelles structures sont nécessaires pour vous supporter.

Souvent, les gens se concentrent sur la deuxième partie, mais oublient ou ne connaissent pas l’impact de la première. Votre corps et vos esprit ne sont qu’un!

Même si vous avez fait les deux, il restera des situations ou la peur continuera de vous paralyser. C’est le moment d’utiliser l’antidote à la peur. On peut l’utiliser efficacement une fois les deux premières étapes complétées. L’antidote, c’est la foi.

La foi que vous avez fait tout ce que vous pouviez faire pour vous préparer à ce qui vous fait peur, et qu’il n’y a rien d’autre à faire maintenant que d’avancer et de voir ce qui va arriver, reconnaissant que la plupart du temps, nos peurs ne deviennent jamais réalité. La foi aussi en la vie qui suit son cours et organise l’univers à merveille.

L’idée donc, en bout de ligne, est d’écouter la peur, mais de ne pas lui obéir. Les gens qui ne sont pas préparés échouent bien souvent. La peur est le cadeau qui vous permet d’être bien préparé et d’avancer avec confiance.

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

logo-V3Chiropratique-granby

SUIVEZ-NOUS:          

Aller à la barre d’outils